"VERLIERE NICHT DEIN ZIEL AUS DEN AUGEN"

 

Ely est une actrice atypique et passionnée, qui s’accroche à faire de sa vie un cinéma au quotidien et de son Art une vie.

Une évidence impérieuse qui s’est imposée à elle comme un choix vital d’une logique bien mystérieuse, « comme tout Amour », après de nombreuses années à tenter de se rapprocher du monde artistique inaccessible, qu’elle s’inventait.

 

Petite et adolescente, elle rêve en grand.

Pour suivre les rails de la norme, elle poursuit entre autre des études de commerce international et se dirige vers la pub, qu’elle pratique entre Paris et Berlin comme bon compromis à jouer entre la face marketing-commerciale et celle de la création.

 

Douée pour l'écriture, elle travaille quelques années en tant que concepteur-rédacteur mais l'envie de la scène la démange et finit par la rattraper à temps plein. D'abord en tant que figurante, silhouette, autant de rôles divers du cinéma à la télévision… toutes les occasions sont bonnes pour enfin « ex-ister, sortir des sentiers battus et ne pas être cloisonnée à une seule facette de ma personnalité».

En somme, Ely aspire à un perpétuel travail à « contre-emploi ».

 

Fine thérapie due à un trop plein d'empathie? De curiosité? De courroux astrologique? Le tout sur fond d'un besoin perpétuel de revanche instinctive, poussé par un ultime désir de dépassement, d’auto-dérision et de perfection.


Ely aime les grandes villes animées, les langues et les bouches décousues, les rires, elle a soif de peinture et de couleurs, loin de bouder celles des campagnes pour autant!

Ely, la battante. Ely la (fu)rieuse. Car pour rire, un « y » vaut mieux qu’un i ! Et comme disait un homme de taille, Napoléon : "Il faut toujours se réserver le droit de rire le lendemain de ses idées de la veille."








Ely Prudence, comme son nom l'indique, bien que de nature franche et farouche n'est pas un monstre (!) N'hésitez pas à la contacter pour tous projets subventionnés. C'est avec le sourire qu'elle vous répondra et vous rencontrera.


 

 

 

- IMPORTANT -

 

 

Bien sûr, les projets rémunérés m'intéressent en priorité.

J'accepte cependant tout projet bénévole à condition de lire au préalable de toute rencontre ou casting, le scénario dans sa totalité et ensuite d'avoir évidemment le DVD pour ma démo.

Je collabore également avec des portraitistes, à qui je cède mon droit à l'image en échange de la remise intégrale des fichiers bruts de la séance sous deux semaines, et ce dans le but d'enrichir mon book.

Je reste ouverte par ailleurs à tout autre projet de doublage, voix-off, théâtre etc...



 

 

 

EXTRAIT DU QUESTIONNAIRE DE PROUST:

 

Ton autoportrait en quelques mots ?

Contrastée, sauvage, folle, joueuse, chasseresse instinctive, hors-norme …

 

Ton univers : c’est qui, c’est quoi ?

L’image, les mots, la nature, l’amour pour l’Allemagne, ma famille, mes amis…

 

Qu’est-ce qui remplit ton quotidien ?

Travailler à être bien !

 

Qu’est-ce qui t’inspire la beauté ?

Un climat de confiance et d’échange originel authentique, constant et innocent.

 

Une attitude pour être heureuse ?

Cinéphiler, puis m’étendre en pleine nature, respirer et fermer les yeux

 

Ton moment de bonheur absolu ?

Celui de la victoire après une longue bataille.

 

Un remède pour chasser le stress ou la tristesse ?

Petit grain de gibarade, un grain en vaut bien un autre…

 

Le comble de l’élégance selon toi ?

L’empathie non destructrice…

 

Ton éthique, tu la places où ?

Au cœur de ma cohérence intuitive.

 

 

Ta dernière folie ?

Question à ne pas poser à une douce folie en vue de ne pas aggraver son état de folle furieuse !

 

Des mots qui font écho en toi ?

Ceux des vrais gens, la musique des vrais cris qui se valent !

 

Qu’est-ce qui te fait sourire?

Le spontané, beaucoup plus rarement l’hypocrisie de la bêtise humaine.

 

Quelle profession, autre que la mienne, aurais-tu aimé pratiquer ?

Braqueuse d’hôpitaux.

 

La qualité que tu préfères chez un homme ?

L’intelligence de sa loyauté.

 

Et chez une femme ?

S exe faible Bis.

 

Le luxe d’être soi, ça signifie quoi pour toi ?

Pouvoir se regarder dans une glace et toujours se reconnaître sans goûter jamais au reflet du regret.

 

Si c’était une couleur ? En faire voir de toutes les couleurs, justement!

 

Un lieu ? Berlin : un berceau de tendances…

 

Un film ? "Printemps été automne hiver et printemps", pour l’apothéose de la paix intérieure auquel il aspire,

 

"Tu marcheras sur l’eau", film polyculturel germano-israëlo-britannique, criblé d’images et de messages d’évolution.

 

Une musique ? Chopin Ballade n. 1 op. 23

 

Un livre ? "Ma Bible des vitamines" du Dr Dominique Rueff

 

Un son ? Celui d’un vent violent ou d’une cascade culminante.

 

Une odeur ? Celle de l’herbe fraîche.

 

Un goût ? Pamplemousse.

 

Une personne ? Mamie.

 

Une sensation ? Le soleil sur la neige en fusion… je n’irais pas plus loin.

 

 

 

 

 

Ely Prudence Kinczyski :"LE COEUR EST PLUS FORT QUE LA PEUR

Jeudi 01 Mars 2012 - 20:00

Ma fête c'est le 15 août jour de naissance de Napoléon et bien que de petite taille j'ai de très grandes ambitions. (NAPOLÉONE)